Est-ce que notre vulnérabilité nous rend plus fort?

Beaucoup de sphères de la société continuent de considérer que la vulnérabilité est une fragilité. Voire même une preuve d’instabilité
 
Etre vulnérable, c’est prendre connaissance de nos douleurs les plus intimes et les plus profondes. Celles qui viennent de blessures parfois encore inconscientes. Il faut beaucoup de courage pour pouvoir regarder ces faiblesses en face, il faut beaucoup d’amour pour soi pour se laisser toucher par notre vulnérabilité
 
Chaque humain porte en lui des failles plus ou moins grandes. Certains préfèrent les colmater, d’autres au contraire vont avoir le courage de tout déballer. Je ne sais pas si l’un est mieux que l’autre. Personnellement, je préfère de loin ma sensibilité, même si c’est parfois douloureux, que de vivre sans sensibilité. J’aurais l’impression que la réalité manque de nuances dans ses couleurs. 
 
Chacun a le droit de vivre sa vie comme il veut évidemment. Ce qui serait agréable, c’est que ceux qui ont choisi de colmater leur tendreté arrête de juger les autres pour sensiblerie. Vulnérabilité et fragilité ne sont pas synonymes pour la personne qui choisit d’embrasser son humanité. Il faut beaucoup d’amour et de courage pour se laisser déborder par l’émotion, explorer ses blessures et regarder ses peurs. 
 
Alors, est-ce que notre vulnérabilité nous rend plus fort? La réponse est pour moi un grand oui, nos vagues émotionnelles peuvent nous sauver la vie. Les écouter nous permet de ne pas se sentir sous pression et de pouvoir être un peu plus flexible dans ses structures mentales. Etre plus sensible à ses besoins d’être humain et poser les limites de ce qui nous fait du bien, c’est certainement la clé pour pouvoir gagner chaque jour un peu plus de liberté. 
 
 
Crédit photo: Petr Ganaj 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.